RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Destruction du site d'information électronique Kalima et nouvelle agression policière contre Sihem Ben Sedrine

(OLPEC/IFEX) - Ci dessous, un communiqué de presse de l'OLPEC daté du 10 octobre 2008:

Destruction du site d'information électronique "Kalima" et nouvelle agression policière contre Sihem Ben Sedrine

Le site d'information en ligne "Kalima Tunisie" (www.kalimatunisie.com) a été attaqué et son contenu a été complètement détruit.

Depuis le mercredi 8 octobre au matin, les webmasters du site ne sont plus en mesure d'y accéder ni de l'alimenter. Ce qui nécessite désormais sa reconstruction et sa remise en ligne.

Mme Sihem Ben Sedrine, rédactrice en chef du site, a déclaré que "les services de sécurité en Tunisie sont les seuls à tirer bénéfice d'une telle attaque contre un site qui est déjà inaccessible aux internautes tunisiens".

"Je n'exclus pas, a-t-elle ajouté, que cet acte ait été commis par les services secrets tunisiens avec l'aide de hackers ou de pirates établis en Tunisie ou à l'étranger".

Cette attaque intervient trois mois après la transformation du site en plateforme de données et de diffusion multimédia.

D'autres sites indépendants ont été, par le passé, l'objet d'attaques similaires. Il s'agit notamment du site de "Tunisnews" (www.tunisnews.net) qui diffuse une newsletter quotidienne par Email (avril 2008) et le blog du juge Mokhtar Yahiaoui http://tunisiawatch.rsfblog.org (novembre 2005).

Plusieurs autres sites tunisiens et étrangers d'information en ligne, à caractère politique ou traitant des droits de l'homme sont censurés en Tunisie, depuis plusieurs années. C'est également le cas pour les deux sites de partage et de visionnage de vidéos Dailymotion et Youtube.

Agression policière contre des militants des droits de l'homme

Des éléments de la police politique tunisienne en tenue civile ont agressé physiquement et verbalement Mme Sihem Ben Sedrine, à la rue d'Angleterre au centre de Tunis, et l'ont empêché d'assister à une manifestation de solidarité avec la militante et prisonnière d'opinion, l'écrivaine Zakia Dhifaoui, incarcérée depuis juillet dernier et condamnée à 4 mois et 15 jours de prison.

Le militant des droits de l'homme Zouhir Makhlouf qui devait assister à cette même manifestation organisée au siège du Forum Démocratique pour le Travail et les Libertés (FDTL), a été également agressé physiquement et insulté.

L'Observatoire national pour la Liberté de presse, d'édition et de création (OLPEC):
- Considère que l'attaque contre le site d'information électronique "Kalima Tunisie" est une atteinte à la liberté d'expression, une tentative de bâillonner une voix médiatique libre et une violation des conventions internationales garantissant la liberté d'expression.
- Dénonce le recours à la violence contre les militants des droits de l'homme et l'atteinte à la liberté de réunion

Pour l'OLPEC
La vice-présidente
Neziha Rjiba

Pour des informations complémentaires sur des agressions précédentes contre Sihem Ben Sedrine, cliquer ici: http://www.ifex.org/fr/content/view/full/96322

Dernier Tweet :

Abraji registra más de 130 casos de violencia contra periodistas en el contexto político-electoral… https://t.co/0Bw1MLAnx4