RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Le TMG proteste contre les restrictions imposées aux déplacements et contre l'arrestation des défenseurs des droits de la personne

(IFEX-TMG) - Ci-dessous, un communiqué de presse de l'IFEX-TMG:

Le TMG proteste contre les restrictions imposées aux déplacements et contre l'arrestation des défenseurs tunisiens des droits de la personne

Le 10 décembre, Mohamed Abbou, écrivain et avocat des droits de la personne, ainsi que le journaliste Lotfi Hidouri, ont été empêchés de se rendre à Beyrouth où ils devaient participer au troisième Forum arabe de la presse libre. Mohamed Abbou a, encore une fois, été empêché par la police de l'aéroport de quitter le pays, alors que Lotfi Hidouri a été interpellé à l'aéroport tandis qu'il s'apprêtait à partir pour Beyrouth. Il a passé la nuit en prison et comparaît aujourd'hui devant le tribunal.

Ils étaient censés participer à un événement spécial où on doit s'attaquer à la censure et au harcèlement grandissant auxquels se heurtent les journalistes et les défenseurs de la société civile en Tunisie. La manifestation est animée par l'Association mondiale des journaux (AMJ) et par le Groupe d'observation de la Tunisie (TMG) dans le cadre du 3e Forum arabe de la presse libre. Ce forum se déroule les 11 et 12 décembre sous les auspices de l'AMJ et du journal libanais "An-Nahar".

L'AMJ est membre du TMG, une coalition de 18 organisations associées au réseau de l'Échange international de la liberté d'expression (IFEX). Beaucoup d'autres membres du TMG vont prendre part à la table ronde spéciale sur la Tunisie, qui devait présenter Abbou et Hidouri, ainsi que d'autres représentants de l'Observatoire pour la Défense de la Liberté de la Presse, de l'Édition et de la Création (OLPEC), le groupe membre de l'IFEX en Tunisie. Neziha Rejiba et Sihem Bensedrine de l'OLPEC et du magazine en ligne Kalima vont également prendre la parole lors de cet événement.

"Il est ironique qu'à l'occasion de la Journée internationale des droits de l'Homme, les militants tunisiens aient été empêchés d'assister à une manifestation où ils devaient s'exprimer", dit le Président du TMG, Rohan Jayasekera, du groupe Index on Censorship. "Il s'agit clairement d'une tentative pour les réduire au silence - mais nous n'allons pas permettre que ces voix ne puissent se faire entendre. De tels incidents ne font que souligner la nécessité pour le TMG de continuer à suivre la situation de près et à défendre le respect de la libre expression en Tunisie".

Le TMG a protesté récemment contre la censure de l'Internet et le harcèlement des journalistes et des militants, soulignant que ces attaques s'inscrivent dans un patron plus étendu d'intimidation des journalistes et des défenseurs de la liberté des médias que suivent les autorités tunisiennes pour limiter la liberté d'expression dans le pays.

Pour plus de renseignements sur les affaires récentes couvertes par le TMG, aller à : http://campaigns.ifex.org/tmg

Les membres de l'IFEX-TMG:

Réseau d'information arabe des droits de l'Homme (ANHRI), Égypte
ARTICLE 19, Royaume-Uni
Journalistes canadiens pour la liberté d'expression (CJFE), Canada
Cartoonists Rights Network International (CRNI), États-Unis
Organisation égyptienne pour les droits de l'Homme (EOHR), Égypte
Index on Censorship, Royaume-Uni
Fédération internationale des journalistes (FIJ), Belgique
Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques (IFLA), Pays-Bas
Institut international de la presse (IIP), Autriche
Union internationale des éditeurs (UIE), Suisse
Journaliste en danger (JED), République démocratique du Congo
Fondation Maharat, Liban
Media Institute of Southern Africa (MISA), Namibie
Centre PEN norvégien, Norvège
Association mondiale des radiodiffuseurs communautaires (AMARC), Canada
Association mondiale des journaux (AMJ), France
World Press Freedom Committee (WPFC), États-Unis
Comité des écrivains en prison de PEN International (WiPC), Royaume-Uni

Dernier Tweet :

As we mark the 3rd EU Day Against Impunity today, let's remember that every day citizens, journalists, artists and… https://t.co/ZSBBwkyUuY