RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un journaliste en soins intensifs suite à une attaque par des policers

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières a appris que le correspondant de Radio Kalima, Nebrass Hedhili, avait été passé à tabac par des policiers en civil le 30 décembre 2010 dans le centre de La Chebba (67 km au nord de Sfax), alors qu'il s'apprêtait à couvrir un rassemblement organisé par l'association "Taleb Chebbi" devant le siège de la wilaya.

Roué de coups à plusieurs reprises, il a été interpellé dans un état plus ou moins conscient par les policiers, qui l'ont laissé sur le bord d'une route à la sortie de la ville. Transféré à l'hôpital de La Chebba, il a été admis dans le service des soins intensifs. D'après les informations recueillies par Reporters sans frontières, son état ne lui permet pas pour l'instant d'être transféré à l'hôpital de Mahdia.

La veille, Nebrass Hedhili avait couvert le rassemblement du syndicat UGTT à Tunis. Il avait alors échappé de peu à la police.

Par ailleurs, on est toujours sans nouvelles du correspondant d'albadil.org, Ammar Amroussia, arrêté le 29 décembre 2010 au matin à Gafsa. Le correspondant de Radio Kalima à Jendouba, Mouldi Zouabi, a quant à lui été relâché le 30 décembre 2010 au matin, après 24 heures de garde à vue.

Reporters sans frontières dénonce la censure visant à bloquer la circulation sur Internet des images du vaste mouvement de protestation sociale qui secoue la Tunisie depuis le 18 décembre 2010.

Dernier Tweet :

Pakistani journo Muhammad Yasir fled his homeland after a grenade attack on his office. He travelled across Europe… https://t.co/V3GgySIao8