RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Création du Groupe d'observation de la Tunisie organisé par l'IFEX

Aymen Omrane/IFEX-TMG

En 2005, 13 groupes membres de l'IFEX se sont réunis pour constituer le Groupe d'observation de la Tunisie (TMG de l'IFEX) afin de mettre en lumière les graves violations de la liberté d'expression en Tunisie, notamment la censure sans bornes de l'Internet au moment où le pays s'apprêtait à accueillir un important forum de l'ONU sur la liberté de l'Internet. Aujourd'hui, le groupe compte 21 membres de l'IFEX qui suivent de près les défis que doit relever ce pays en transition vers la démocratie et qui lutte pour se débarrasser des décennies de vieilles habitudes héritées de la dictature.

À l'époque, le TMG de l'IFEX travaillait pour faire libérer l'avocat des droits de la personne Mohamed Abbou, l'une des premières personnes à être incarcérées pour avoir affiché sur Internet des critiques à l'égard du gouvernement. Aujourd'hui, l'Internet n'est pas censuré, et les défenseurs des droits de la personne peuvent travailler librement, notamment le TMG de l'IFEX, qui a effectué jusqu'à maintenant neuf missions dans le pays, dont nous avons choisi de mettre en lumière ci-dessous la première grande intervention. Pourtant, certaines préoccupations persistent, qui font craindre que les perspectives du pays d'une liberté d'expression viable semblent s'éloigner furtivement. Le dernier rapport du TMG de l'IFEX « Du printemps à l'hiver ? », qui sera présenté aux autorités la semaine prochaine, souligne à quel point la démocratie reste précaire.

Dernier Tweet :

Philippines: Speak truth to power, keep power in check https://t.co/3JnxMnJ4WY "... the paramount duty of a free pr… https://t.co/hXI00qT2Bs