RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

LE PAYS SE SERT DES TRIBUNAUX POUR LIMITER LA LIBRE EXPRESSION

Trois journalistes qui travaillent au journal du journaliste assassiné Hrant Dink sont de retour devant les tribunaux cette semaine pour avoir « insulté l'identité turque », exemple éclatant que la Turquie continue de recourir au système judiciaire pour limiter la libre expression, rapportent l'IPS Communication Foundation (BIANET) ainsi que d'autres groupes de défense la liberté de la presse.

Journaliste au journal arménien-turc « Agos », Dink avait été poursuivi aux termes de l'article 301 du Code pénal de Turquie, qui fait de l'« insulte au caractère national turc » un crime passible de la prison, pour des commentaires sur les massacres d'Arméniens il y a un siècle. Dink a par la suite été assassiné, et 18 suspects de meurtre sont actuellement devant les tribunaux.

La semaine dernière, le prix de la liberté de la presse de la Société des journalistes de la Turquie a annoncé qu'elle décernait à Dink, à titre posthume, l'un de ses prix de la liberté de la presse de cette année, au nom des 100 intellectuels, journalistes et écrivains « qui ont subi l'article 301 ».

Bien que l'affaire concernant Dink ait été abandonnée, deux autres employés d'« Agos », dont le directeur Arat Dink, le fils de Hrant, se retrouvent devant les tribunaux pour avoir publié de nouveau une entrevue que Hrant avait donnée l'an dernier à l'agence de nouvelles Reuters, dans laquelle il reconnaissait le génocide des Arméniens. Un autre reporter d'« Agos », Aydin Engin, qui critiquait l'incompétence du système judiciaire à traiter les procès d'« Agos », est inculpé d'outrage à magistrat. Les trois journalistes risquent entre six mois et trois ans de prison.

Douze autres affaires sont actuellement entamées aux termes de l'article 301. « Il est devenu évident que ni le gouvernement ni l'opposition ne sont intéressés à changer l'article 301 controversé du Code pénal de Turquie, qui fait obstacle à la liberté d'expression et qui aurait aussi conduit à viser puis à assassiner le journaliste Hrant Dink », dit BIANET.

D'après le dernier rapport trimestriel de BIANET sur les médias, 132 personnes et sept groupes de médias ont été traînés devant les tribunaux entre avril et juin, pour des affaires ayant un lien avec la libre expression, et il semble n'y avoir aucun signe que le gouvernement n'abandonne les choses dans les affaires de ce genre.

Eren Keskin, ancienne présidente de la section d'Istanbul de l'Association de défense des droits de la personne (IHD), a été condamnée à un an de prison la semaine dernière pour avoir dit que « la Turquie a un passé trouble » et pour avoir utilisé le terme « Kurdistan » lors d'une discussion sur les droits de la personne en 2005. Elle a été accusée d'« insulter et de dégrader la république ». Keskin, qui est avocate, risque 12 autres procès et deux enquêtes pour ses divers discours, articles et entrevues.

L'agence Associated Press rapporte qu'un groupe musical appelé Deli (« Fou ») risque 18 mois de prison pour une chanson qu'il a composée et qui prend à partie un examen d'État que les élèves du secondaire doivent subir pour accéder au collège. On les accuse d'« insulte à l'État »; les membres du groupe vont comparaître le 19 juillet. « La vie ne doit pas être une prison à cause d'un examen », dit la chanson intitulée « OSYM », qui est aussi le nom de l'examen en question.

Selon BIANET, Taner Akcam, professeur d'histoire de l'Université du Minnesota, aux États-Unis, qui avait fait l'objet d'une enquête à cause de ses affirmations sur le génocide arménien, porte l'article 301 devant la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) afin de protester contre la menace que fait peser cette loi sur la recherche universitaire.

Consulter les sites suivants :
- Rapport trimestriel de BIANET (en turc) :
http://www.bianet.org/2007/07/06/98870.htm
- Rapport trimestriel de BIANET (en anglais) :
http://www.bianet.org/2006/11/01_eng/news99259.htm
- Alertes de l'IFEX sur la Turquie : http://tinyurl.com/3b4jj2
- RSF, à propos d'Arat Dink : http://tinyurl.com/2nqgbc
- Associated Press, à propos d'« OSYM » : http://tinyurl.com/yvw2pv
(17 juillet 2007)

Dernier Tweet :

[email protected]_int condemns appalling attack on journalists and protestors in Gaza by Israel https://t.co/fLpEviUPaL https://t.co/XlvUwAFXbh