RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Tenez-vous debout et immobiles en signe de soutien aux manifestants en Turquie

Le 28 juillet 2013, rassemblez 7 personnes qui viendront se tenir immobiles et en silence pendant 7 minutes devant l'ambassade ou le consulat de Turquie de votre pays afin de manifester votre appui aux manifestants non violents qui protestent en Turquie. Pourquoi 7 personnes pendant 7 minutes ? Parce que 7 personnes ont perdu la vie depuis le commencement des manifestations, fin mai. MISE À JOUR: Pour voir les photos des manifestations, cliquez ici.

Le 18 juin 2013 à Istanbul, des gens se tiennent immobiles en signe de protestation tandis qu'un homme lit un livre d'Alev Alatli, un écrivain qui a déjà subi la censure en Turquie.
Le 18 juin 2013 à Istanbul, des gens se tiennent immobiles en signe de protestation tandis qu'un homme lit un livre d'Alev Alatli, un écrivain qui a déjà subi la censure en Turquie.

Miguel Crarminati/Demotix

Quoi : Rassemblez 7 personnes pour qu'elles se tiennent debout et immobiles pendant 7 minutes afin de soutenir les manifestants de Turquie. Pourquoi 7 personnes pendant 7 minutes ? Parce que, jusqu'à maintenant, 7 personnes ont perdu la vie au cours des manifestations (voir précisions ci-dessous).

Pourquoi : D'abord utilisée par les manifestants sur la place Taksim, la tactique consistant à se tenir debout et immobile est devenue un efficace symbole du mouvement de résistance en Turquie. En vous tenant debout et immobiles, vous envoyez aux diplomates turcs le message ferme que le monde attend de la Turquie qu'elle respecte la liberté de réunion, qu'il exige que justice soit rendue aux personnes qui ont été tuées, et qu'il demande la libération immédiate des manifestants non violents qui sont détenus.

D'après les données collectées par les Chambres Turques de Médecine et Physiciens (en date du 24 juin 2013), des blessés ont été comptés dans 13 villes. Un total de 8121 personnes ont reçu de l'attention médicale suite aux affrontements. Parmi eux, 11 personnes ont perdu la vue, 104 ont subi un traumatisme crânien et 61 ont eu de sévères blessures. Parmi ces derniers, 2 se trouvent en état critique.

Où : Devant l'ambassade ou le consulat de Turquie de votre pays. Des manifestations sont prévues dans 7 villes à travers le monde : Bruxelles, Bucarest, Caracas, Genève, Londres, New York et Toronto.

LISTE REMISE À JOUR DES VILLES:

Bruxelles: EU Building, Place Schumann (Instigateur : Poliargus)
Bucarest : Calea Dorobantilor 72, Sector 1 (Instigateur : Active Watch)
Caracas : l'ambassade ou le consulat de Turquie (Instigateur : Espacio Público)
Genève : UN Building, 28, b Ch. du Petit Saconnex. (Instigateur : Centre du PEN de Suisse Romande)
Londres : 43 Belgrave Square London Sw1x 8pa (Instigateur : ARTICLE 19)
New York : 821 UN Plaza, NY 10017 U.S.A (Instigateur : NY Chappuls)
Toronto : 10 Lower Spadina Avenue, Bureau 300 (Instigateur : CJFE/Journalistes canadiens pour la libre expression)

Quand : Le dimanche 28 juillet à midi, heure locale.

Comment : Rassemblez un groupe de 7 personnes pour qu'elles se tiennent immobiles pendant six minutes, à un mètre les uns des autres, devant l'ambassade ou le consulat de Turquie. Chaque participant devrait porter au cou un insigne où est inscrit le nom de l'une des personnes décédées lors des manifestations (voir ci-dessous). On suggère en outre que chaque personne porte un masque « V – Vendetta » ou « Guy Fawkes ». Vous pouvez aussi vous grimer le visage de blanc pour symboliser les vies perdues pendant les manifestations.

Initiative for Free Expression - Turkey


Qui sont les sept personnes qui ont perdu la vie pendant les manifestations ?


  1. Ethem Sarısuluk (27 ans, travailleur) : Abattu à Ankara par un officier de la police le samedi 1er juin 2013. Un parc d'Ankara (appelé auparavant Parc Çaldiran) porte désormais son nom en son honneur.
  2. Mehmet Ayvalitas (20 ans, travailleur) : Membre de la Plateforme Solidarité socialiste (SODAP), Mehmet a été écrasé à mort par un véhicule de police qui avait foncé dans la foule lors d'une manifestation à Istanbul, le 2 juin 2013.
  3. Abdullah Cömert (22 ans, sans emploi) : Membre du CHP (principal parti d'opposition), Abdullah est mort d'un accident vasculaire cérébral après avoir reçu un coup à la tête dans un affrontement survenu dans la province de Hatay, le 3 juin 2013.
  4. Mustafa Sari (27 ans, officier de police) : Tombé du haut d'un pont pendant qu'il pourchassait des manifestants dans la province d'Adana le 5 juin 2013.
  5. Irfan Tuna (47 ans, travailleur) : Après avoir été blessé par les gaz lacrymogènes lors de manifestations qui ont duré trois jours à Ankara, Tuna a succombé à une crise cardiaque le 8 juin 2013.
  6. Selim Onder (88 ans, musicien) : De passage au Bazaar égyptien d'Istanbul pour acheter du miel le 31 mai 2013, Onder a subi une attaque aux gaz lacrymogènes lancée par la police. Après avoir présenté des symptômes d'essoufflement, il est mort quelques jours plus tard dans la province d'Izmir.

Vous prévoyez une action ? Faites-le-nous savoir !
Écrivez à campaigns (@) ifex.org

Pour plus de renseignements sur les manifestations, aller à http://ifex.org/turkey/fr/.

Dernier Tweet :

#Birmanie: Nouveau profil de Nan Paw Gay https://t.co/9FN09D7Qt3