RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un net-citoyen assassiné en Turquie : la piste politique doit être sérieusement examinée

Ferdi Özmen/Facebook

Cet article a été initialement publié sur rsf.org le 7 novembre 2014.

Reporters sans frontières exhorte la justice turque à faire toute la lumière sur l'assassinat de Ferdi Özmen, influent net-citoyen critique des autorités, abattu à Istanbul le 23 octobre 2014. La piste politique, liée aux activités du jeune homme sur les réseaux sociaux, doit être sérieusement examinée.

Türkçe / Lire en turc

Le 23 octobre 2014 en début de soirée, un inconnu a abattu Ferdi Özmen après l'avoir forcé à sortir de sa voiture, sur un parking du district de Sariyer (Istanbul). Grièvement blessé, le net-citoyen a succombé à ses blessures dans une clinique voisine.

Le compte Twitter du jeune homme, connu pour ses prises de position kémalistes et critiques du gouvernement, était suivi par plus de 27 000 personnes. Ferdi Özmen diffusait également sur les réseaux sociaux un programme radio destiné à la région d'Ordu, sur la mer Noire (nord du pays).

« Nous adressons nos sincères condoléances aux proches de Ferdi Özmen, déclare Johann Bihr, responsable du bureau Europe de l'Est et Asie centrale de Reporters sans frontières. Nous sommes profondément choqués par cet assassinat ciblé, visiblement planifié et exécuté dans un lieu public. L'enquête ouverte doit examiner toutes les hypothèses et prendre en compte à leur juste mesure les activités en ligne du net-citoyen. »

Ferdi Özmen était poursuivi en justice pour des messages partagés sur Facebook lors du mouvement de protestation antigouvernementale « Occupy Gezi », en juin 2013. Il faisait l'objet d'un procès devant un tribunal de police d'Istanbul pour « insulte envers [le Premier ministre d'alors, actuel président de la République] Recep Tayyip Erdogan ».

La Turquie occupe la 154e place sur 180 pays dans le Classement mondial 2014 de la liberté de la presse publié par Reporters sans frontières.

Dernier Tweet :

Turkey: detention of philanthropist Osman Kavala escalates attacks against civil society https://t.co/rVbFlLlg9h… https://t.co/9K3zmhOtqV