RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Deux journalistes tués en une semaine

Un groupe en furie de chauffeurs de taxi-motocyclettes a battu à mort le journaliste Paul Kiggundu le 10 septembre quand ils ont découvert qu'il les filmait pendant qu'ils étaient en train de démolir la maison d'un autre chauffeur, rapportent le Réseau des droits de la personne pour les journalistes (HRNJ-Ouganda), le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) et Reporters sans frontières (RSF). Dans un autre incident survenu le 13 septembre, un radiojournaliste qui se rendait au travail a été enlevé sur la route et battu à mort, selon ce que rapporte HRNJ-Ouganda.

Le premier incident mortel s'est déroulé lorsqu'un groupe de chauffeurs, connus sous l'appellation de boda-boda, s'est rassemblé pour démolir la maison d'un autre chauffeur, Frank Kagayi, qu'ils accusaient de meurtre et de vol. Ils ont ensuite accusé Kiggundu d'être un indicateur de la police, même s'il s'était identifié comme journaliste. Ils l'ont battu jusqu'à ce qu'il perde connaissance.

Kiggundu collaborait depuis huit mois à la station de radio chrétienne privée TOP (Tower of Praise) et à la télévision.

« Cet incident met en lumière la fréquence à laquelle les journalistes risquent d'être la cible de violences parce qu'ils sont en première ligne des manifestations, des conflits ou des événements qui débordent, et qu'ils sont considérés comme des témoins indésirables. Nous prions les autorités ougandaises de réagir avec sévérité contre les personnes responsables, pour que des incidents de ce genre ne se reproduisent plus », dit RSF.

Quelques jours plus tard, le journaliste Dickson Ssentongo a été battu à mort par des inconnus à coups de barre de fer. Ssentongo, qui avait 29 ans, était chef d'antenne à la station Prime Radio de Luganda; il s'occupait aussi de politique locale d'opposition. On l'a retrouvé baignant dans son sang, sans connaissance, dans une plantation de manioc située dans le district de Mukono, à l'est de la capitale, Kampala, selon ce que rapportent le HRNJ-Ouganda et l'Association des Journalistes d'Afrique de l'Est (Eastern Africa Journalists Association, EAJA).

Dernier Tweet :

The 11th Gathering in Istanbul for Freedom of Expression will be streamed on this YouTube channel on May 26-27 (2-6… https://t.co/Kijz9yNJmA