RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Une journaliste agressée par un député communiste

(IMI/IFEX) - La journaliste de la chaîne STB, Olga Tchervacova, a été agressée par le député au parlement du groupe parlementaire communiste Olexandre Tkatchenko, selon le journal en ligne "Télékrytyka".

L'incident a eu lieu dans les locaux du parlement. La journaliste allait demander à Tkatchenko de commenter l'initiative qu'il avait proposé la veille de ne plus laisser les journalistes entrer à la cafétéria du parlement.

"J'ai posé la question en m'adressant à M. Tkatchenko: quelle était son but lorsqu'il avançait son idée?", a dit Tchervacova. "Lui, il n'a rien dit. Par contre, il a envoyé un coup de poing vers le micro et puis il l'a arraché et s'en est allé avec, par l'escalier vers le deuxième étage. Ensuite, le parlementaire a projeté le micro par la fenêtre et le micro est tombé au sous-sol. Son geste est enregistré sur vidéo".

La journaliste a dit qu'on a retrouvé le micro fracturé. La journaliste a demandé de faire le constat de l'endommagement de l'équipement à la police et aussi au service de sécurité du parlement.

"Télékrytyka" a essayé de contacter le député communiste, mais l'aide de l'ancien président du parlement, Léonide Artykulniy, a dit qu'il n'avait pas le numéro de Tkatchenko. "Moi, je ne suis pas un novice au parlement, mais Olexandre Mikhaylovitch a changé de téléphone. Si vous voulez savoir son numéro, adressez-vous au parlement. A quoi bon faire appel à moi en tant qu'un aide", a dit Artykulniy.

Tchervacova est persuadée que le geste du député Tkatchenko est passable au Code pénal, article 171: "L'obstruction intentionnelle de l'activité professionnelle de journaliste". Interrogée si elle allait déposer plainte contre Tkatchenko, la journaliste a dit qu'elle devrait consulter les avocats de la STB.

Dernier Tweet :

In #Bahrain, you can face upto 15 yrs for condemning war in #Yemen on #Twitter. This is what human rights defender… https://t.co/krMG0uZtPy