RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Des politiciens abusent de leur pouvoir et attaquent les journalistes

Les politiciens ukrainiens visent les journalistes et les rédacteurs afin d'étouffer la critique. Le rédacteur en chef d'un journal a été agressé récemment par un député pour avoir publié des reportages critiques de sa performance, selon ce que rapporte la Fondation pour la défense de la glasnost (Glasnost Defence Foundation, GDF). Par ailleurs, un autre journaliste a été tabassé le 14 octobre, apparemment sur les ordres d'un député, selon ce que rapporte l'Institut des mass-médias (Institute of Mass Information, IMI) en Ukraine.

Alexeï Vasilevich, rédacteur en chef du journal « Skandalny Zhitomir » et chef de l'organisation régionale « Bdzhola », a été attaqué par le parlementaire Oleg Tcherpitsky dans un terrain de stationnement près d'un centre commercial de Zhitomir, rapporte la GDF. Vasilevich a déclaré à la GDF que Tcherpitsky a menacé de le tuer et l'a frappé au visage à plusieurs reprises. Le rédacteur en chef a subi une commotion et des ecchymoses.

Dans un incident distinct, le journaliste Ruslan Lubtchenko, du magazine « Conflict i zakon », a été agressé par un groupe d'individus tandis qu'il tentait de photographier des tentes installées près du monument de Lénine au centre de Kyiv, selon ce que rapporte l'IMI. La police est restée immobile et n'est pas intervenue tandis que Lubtchenko était tabassé et qu'il s'est fait tirer au visage au moyen d'une carabine à air. Au lieu de leur venir en aide, les policiers l'ont détenu, ont saisi son appareil-photo et sa carte mémoire, et lui ont infligé une amende. Lors d'une conférence de presse organisée le 27 octobre par le magazine du journaliste, Lubtchenko a affirmé qu'un député avait donné directement à ses agresseurs l'ordre de le tabasser, indique l'IMI.

Dernier Tweet :

Congratulations to Edetaen Ojo, Executive Director of Media Rights Agenda (MRA), on his appointment as member of th… https://t.co/RpkgtplFKM