RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

#SOS_Kiev

Des manifestants anti-gouvernment allument des lampes et des appareils portable durant un rassemblement sur la place de l'Indépendance à Kiev le 21 février 2014.
Des manifestants anti-gouvernment allument des lampes et des appareils portable durant un rassemblement sur la place de l'Indépendance à Kiev le 21 février 2014.

REUTERS/David Mdzinarishvili

Des affrontements entre manifestants ont rapidement dégénéré en Ukraine. Depuis le 18 février, au moins 27 journalistes ont été blessés et un reporter a été tué.

Un journaliste de 33 ans, Viatcheslav Veremyi, correspondant du journal Vesti, est mort le 19 février après avoir été agressé par des inconnus tandis qu'il quittait le Square de l'Indépendance. Son décès est une conséquence tragique des troubles sociaux qui ont secoué l'Ukraine depuis novembre 2013, soit depuis que les citoyens ont commencé à manifester contre la décision du Président Viktor Yanoukovitch de ne pas ratifier les accords de commerce conclus avec l'UE.

Plus tôt en février, la Fédération internationale des journalistes (FIJ) rapportait que, selon les données les plus récentes, on estimait que plus de 150 journalistes ont été blessés depuis le début des manifestations à Kiev, que 42 journalistes ont été blessés lors de manifestations à la mi-janvier, tandis que les dépêches abondent à propos de journalistes menacés, intimidés et contraints de quitter le pays.

Avec la FIJ, plusieurs groupes membres de l'IFEX, incluant l'Institute of Mass Information en Ukraine, couvrent la crise; en réaction à cette situation désespérée, la FIJ et la Fédération européenne des journalistes (FEJ) ont mis sur pied la campagne sur la crise en Ukraine– #SOS_KIEV. Cette campagne soutient les journalistes qui travaillent sur le terrain et appelle le gouvernement ukrainien à respecter la liberté de la presse et à mettre fin aux attaques contre les journalistes dans le pays.

Joignez-vous à cette protestation, agissez et encouragez vos réseaux à en faire autant !

Pour plus de renseignements et pour trouver une liste des autres actions que vous pouvez entreprendre, regardez la page de la campagne de la FIJ et de la FEJ ici.
Alertes liées au même sujet sur ifex.org
  • Un journaliste est tué, 27 autres sont blessés tandis que les manifestations s'enflamment en Ukraine

    La mort de Viatcheslav Veremyi est la conséquence tragique des troubles sociaux qui secouent l’Ukraine depuis novembre 2013.

  • Ukraine : Plus de 50 journalistes blessés tandis que la police s'abat sur les manifestants

    En Ukraine, des artisans des médias sont blessés par des pierres, des grenades aveuglantes et des bombes lacrymogènes dans leurs tentatives pour couvrir les manifestations de masse contre le Président Viktor Yanoukovitch.

Dernier Tweet :

New profile: Chilean Journalist Pedro Cayuqueo https://t.co/l7xMjg0Uf7 #Chile