RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Les ÉAU restaurent une chaîne de télévision mais le gouvernement pakistanais en bloque le signal; deux stations radio toujours censurées

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières a adressé une lettre au président pakistanais Pervez Musharraf, le 30 novembre 2007, pour lui demander de revenir au plus vite sur sa décision de suspendre la diffusion des différentes chaînes du groupe Geo TV et des radios indépendantes Power99 FM et Mast FM 103.

Monsieur Pervez Musharraf
Président de la république
Islamabad
République du Pakistan

Monsieur le Président,

Alors que les autorités de Dubaï viennent d'autoriser de nouveau la retransmission de la chaîne privée Geo News depuis le territoire de l'Émirat, ses programmes sont toujours interdits au Pakistan. Votre gouvernement empêche également la diffusion de deux radios privées dont les équipements ont été saisis lors de l'imposition de l'état d'urgence.

Nous saluons la décision des autorités de Dubaï de restaurer la chaîne privée Geo News dans son droit. Il est maintenant urgent que votre gouvernement suive cet exemple et autorise de nouveau toute les chaînes du groupe Geo TV sur les réseaux de câble pakistanais. De même, les sanctions injustifiées prises contre les radios d'information pakistanaises Power99 FM et Mast FM 103, doivent être levées immédiatement.

Le 29 novembre 2007, Amina Rustamani l'une des responsables du Dubai Media Centre, a annoncé que la chaîne Geo News du groupe Geo TV était de nouveau autorisée à émettre depuis l'Émirat : "Geo News va recommencer à diffuser à minuit depuis le Dubai Media Centre suite à des discussions productives entre les deux parties." Au Pakistan, seuls les propriétaires d'une parabole, dont l'importation est soumise à certaines restrictions, ont accès aux chaînes de Geo TV.

Outre le blocage de Geo News, votre gouvernement interdit la diffusion des chaînes de sport, de divertissement et de jeunesse du groupe. "Ils essaient de nous étouffer financièrement par tous les moyens", nous a expliqué un responsable de la chaîne. "Nous perdons un demi-million de dollars par jour, un chiffre bien connu du gouvernement et qui a dû être pris en compte dans leurs calculs. Nous sommes prêts au dialogue avec honneur, mais nous ne nous soumettrons à aucun accord humiliant et à des conditions qui érodent notre crédibilité", a écrit Imran Aslam, directeur général de Geo TV, dans une lettre dont nous avons reçu copie.

Le groupe Geo TV a déposé un recours le 5 novembre devant la Haute Cour du Sind contre son interdiction, mais le représentant du gouvernement refuse le débat sur le fond. Ce dernier a encore affirmé le 27 novembre qu'il ne savait pas pourquoi la chaîne était bloquée.

Par ailleurs, l'Association des radios indépendantes a dénoncé la situation d'exception infligée à deux réseaux de radios indépendantes dont les équipements sont saisis depuis le 3 novembre. "C'est la ligne éditoriale de ces deux radios, notamment l'attention portée à l'actualité, qui a provoqué leur fermeture", a expliqué Najib Ahmed, président de l'association. Interrogés par Reporters sans frontières, des responsables de Power99 FM et Mast FM 103 ont confirmé que les autorités n'avaient fait aucun geste pour permettre la reprise des programmes. Très populaires pour leurs bulletins d'informations et la retransmission des journaux de la BBC en ourdou et de la Deutsche Welle, ces deux radios sont au bord de la faillite.

Nous sommes choqués par l'acharnement dont fait preuve votre gouvernement à l'encontre de Geo TV et de ces radios indépendantes. Il semble que ces sanctions, qui visent à ruiner ces entreprises indépendantes, soient liées à leur refus de se plier à certains diktats, notamment le code de conduite mis en place après l'imposition de l'état d'urgence.

Monsieur le Président, ces décisions arbitraires à l'encontre de médias privés populaires et respectés ont des conséquences désastreuses pour l'image internationale de votre pays et pour des centaines de professionnels des médias pakistanais qui risquent de perdre leur travail.

Alors que vous venez d'annoncer la levée prochaine de l'état d'urgence, nous vous demandons, en signe de bonne volonté, de rétablir toutes les chaînes de Geo TV, Power99 FM et Mast FM 103.

Ne doutant pas de votre attachement à la liberté de la presse, je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de ma très haute considération.

Robert Ménard
Secrétaire général

Dernier Tweet :

Vietnam: Detained for two years and sentenced to 10 years in prison, blogger Nguyen Ngoc Nhu Quynh (Me Nâm or Mothe… https://t.co/kJU20EMbpx