RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Procès en appel de deux internautes poursuivis par Abu Dhabi Media Company

(RSF/IFEX) - Le propriétaire du site Hetta.com, Inas Al Bourini, et son rédacteur en chef, Ahmed Mohammed bin Gharib, vont être jugés en appel pour "diffamation", "insulte" et "humiliation" envers Abu Dhabi Media Company, un média contrôlé par l'Etat. Ils ont été condamnés à une amende suite à une plainte déposée le 2 juin 2009. La première audience de l'appel aura lieu le 12 octobre 2009.

"Inas Al Bourini et Ahmed Mohammed bin Garib sont les cibles de fausses allégations pour avoir dénoncé des affaires de corruption. Nous demandons au juge d'appel de reconsidérer le jugement de la première instance en permettant aux accusés de défendre réellement leur cause", déclare Reporters sans frontières.

Cet appel a été interjeté par les défendeurs suite au verdict de la première instance en date du 7 septembre 2009 à l'issue de laquelle la Cour d'Abu Dhabi les avait condamnés à 20 000 dirhams (environ 3 700 EUR) sur la base des articles 1.3/b et 372 du code pénal, des articles 79 et 86 de la Loi sur les publications, et de l'article 16 de la Loi sur la cybercriminalité.

Les plaignants reprochent à Inas Al Bourini et Ahmed Mohammed bin Gharib d'avoir autorisé de nombreux commentaires diffamatoires et injurieux à leur encontre en publiant sur leur site un article, daté du 4 mai 2009, "Abu Dhabi TV: a UAE television by name only", écrit par Al Bourini.

L'article dénonçait des pratiques de "corruption administrative" et de "détournement de fonds" au sein de la compagnie. De nombreux commentateurs l'ont repris, en ajoutant des informations corroborant ces pratiques.

Le site Hetta.com a critiqué certains programmes de la chaine Abu Dhabi TV (de l'Abu Dhabi Media Company), orientés aujourd'hui vers le divertissement. Le site lui reprochait d'adopter des positions officielles dictées par des "intérêts étrangers".

Par ailleurs, plusieurs sites sont bloqués à Dubaï, en particulier ceux qui traitent de la situation des droits de l'homme, de l'univers carcéral, de la famille royale ou de la liberté d'expression. En voici la liste : http://www.emarati.katib.org/node/52 .

Dernier Tweet :

Chad media outlets shut down for the day, February 21, in protest against authorities harassment of journalists an… https://t.co/5bQTmni1vd