RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Le Premier ministre envisage d'interdire les médias sociaux et s'ingère dans l'indépendance de la rédaction des journalistes

David Cameron a répondu à l'agitation sociale par des plans pour fermer les médias sociaux et a demandé aux journalistes qu'ils remettent des bandes vidéos des émeutes
David Cameron a répondu à l'agitation sociale par des plans pour fermer les médias sociaux et a demandé aux journalistes qu'ils remettent des bandes vidéos des émeutes

Access Now

Dans le sillage des émeutes survenues ce mois-ci en Angleterre, le gouvernement du Premier ministre David Cameron envisage d'interdire les sites de réseautage social comme Twitter et Facebook afin d'empêcher des émeutiers présumés de partager des messages en ligne pour fomenter la violence. Cameron a en outre appelé les radiodiffuseurs à remettre à la police les séquences filmées non utilisées des émeutes. Le Comité pour la protection des journalistes (CPJ) et Reporters sans frontières (RSF) préviennent que la censure n'empêche pas l'agitation sociale et que le partage de données personnelles avec la police constitue un précédent troublant.

Après sa déclaration au parlement, Cameron a annoncé que la Secrétaire à l'Intérieur Theresa May s'adressera à Facebook, Twitter et Research In Motion (RIM). D'après le journal « The Guardian », Cameron a prié Twitter et Facebook de retirer les messages, les images et les séquences vidéos qui pourraient inciter à l'agitation. Cameron a également demandé à la police si elle avait besoin de nouveaux pouvoirs.

Le fabriquant canadien du populaire téléphone intelligent BlackBerry, RIM, a déjà fourni à Scotland Yard des renseignements sur un certain nombre d'utilisateurs du BlackBerry, ce qui met en danger leurs données personnelles, dit RSF. « Nous avons communiqué avec les autorités pour les aider de quelque manière possible », a annoncé RIM sur Twitter.

Selon RSF, « Si les renseignements fournis par RIM mènent à des arrestations, cela soulèvera des questions sur la validité de la preuve et sur la légalité de la façon dont cette preuve aura été acquise. » Cela pourrait aussi avoir des conséquences majeures comme exemple pour d'autres gouvernements.

Dans le passé, RIM a cédé aux ultimatums de régimes répressifs dans des pays comme les Émirats arabes unis et l'Arabie saoudite, de filtrer des sites web, d'accéder aux données des usagers ou de censurer les services encryptés.

La suggestion de Cameron que les grands radiodiffuseurs remettent les séquences filmées « les transformerait en auxiliaires de la police », dit RSF.

« Les radiodiffuseurs ne doivent pas être obligés de fournir aux autorités des séquences brutes en l'absence de toute application régulière de la loi. De pareilles demandes mettent directement les journalistes en danger et compromettent leur aptitude à couvrir la nouvelle », dit le CPJ.

Le 10 août, le chef de la collecte de l'information de la BBC, Fran Unsworth, a déclaré que le fait de remettre des séquences entacherait l'indépendance de la rédaction des radiodiffuseurs.

Selon le CPJ, les médias peuvent partager avec la police des éléments incriminants. « Au Royaume-Uni, en vertu de la Loi de 1984 sur la police et la preuve criminelle, la police peut obtenir d'un juge une ordonnance pour forcer les médias à fournir du matériel non publié. »

Pendant les émeutes, le CPJ a rapporté que des journalistes britanniques étaient la cible directe de la violence. Des émeutiers ont couru après Mark Stone, un reporter de Sky News, qui rentrait tout juste de Libye. Celui-ci a été contraint de se retirer de l'agitation près de Clapham Junction à Londres le 8 août. À Croydon le même jour, des reporters de la BBC et de Sky News ont dû battre en retraite lorsque des émeutiers ont fracassé les fenêtres de leurs véhicules.

Veuillez signer cette pétition pour « Dire au PM Cameron Non à la fermeture de Twitter » (Access Now)
ADDITIONAL INFORMATION
Alertes liées au même sujet sur ifex.org


Dernier Tweet :

Vietnamese blogger and activist Le Dinh Luong gets 20-year jail sentence https://t.co/7UIRl0FDpZ "The extremely har… https://t.co/os77uBZkk0