RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

« PAS D'HABEAS CORPUS », LA NOUVELLE QUI ARRIVE EN TÊTE DE LISTE DES REPORTAGES CENSURÉS EN 2006-2007

Pour la 31e année consécutive, Project Censored a publié les 25 principales nouvelles que les médias d'informations américains ont ratées au cours de l'année écoulée. Selon le « San Franciso Bay Guardian », le portrait n'est pas joli : ensemble, les nouvelles « présentent un portrait qui donne froid dans le dos d'un pouvoir exécutif nouvellement revigoré qui ratifie la disparition des libertés civiles au profit d'une guerre amorphe et sans fin contre la terreur ».

La première nouvelle a été l'adoption du Military Commissions Act, en octobre 2006, qui a apporté d'importants changements au système judiciaire du pays pour les citoyens américains tout comme pour les non-citoyens. Tandis que les médias grand public rassuraient faussement les citoyens américains en leur disant qu'ils ne seraient pas soumis aux mesures draconiennes rendues légales par cette loi, le journaliste d'enquête Robert Parry faisait remarquer que la loi permet une alternative militaire au système judiciaire constitutionnel pour « toute personne », sans égard à la citoyenneté américaine. La loi en effet abolit l'habeas corpus (le droit à un procès juste et équitable) pour « toute personne » estimée arbitrairement être un « ennemi de l'État ». La détermination de qui est un « ennemi combattant » appartient exclusivement au président George W. Bush.

D'autres nouvelles, insuffisamment couvertes ou soigneusement laissées de côté, sont essentiellement de deux ordres : l'accroissement de la privatisation et l'érosion des libertés civiles. Elles comprennent entre autres : l'adoption, l'an dernier, du John Warner Defense Authorization Act, qui habilite le président Bush à « supprimer les troubles publics » en stationnant des troupes n'importe où dans le pays; la nouvelle ambassade des États-Unis en Irak, qui sera la plus coûteuse et la plus puissamment fortifiée du monde, actuellement en construction sous la direction d'un entrepreneur koweitien accusé de recourir au travail d'une main-d'oeuvre servile importée en fraude d'Asie du Sud; et un exposé sur l'entreprise de sécurité privée Blackwater Inc., la plus puissante entreprise de mercenaires du monde, qui compte 20 000 soldats, dirigée et soutenue par des néo-conservateurs de droite. Le dernier appel du président Bush à des corps militaires composés de volontaires civils pour épauler la « poussée » de nouvelles troupes en Irak ajoutera plus d'un demi-milliard de dollars en contrats fédéraux à Blackwater, qui défraie actuellement les manchettes à cause de la mort de civils.

Le Project Censored est une étude annuelle des médias effectuée par des chercheurs et des étudiants de l'Université d'État de Sonoma, qui ont passé l'année à dépouiller d'obscures publications, des sites web nationaux et internationaux et les médias de nouvelles grand public, pour compiler les 25 « nouvelles les plus importantes qui n'ont pas fait les nouvelles ».

Cliquer ici pour voir les nouvelles qui ont retenu l'attention :
http://www.projectcensored.org/censored_2008/index.htm
(25 septembre 2007)

Dernier Tweet :

Executive director of MFWA, Sulemana Braimah calls for media reforms in Ghana against backdrop of lethargic regulat… https://t.co/UVeEb15WD9