RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Les charges retenues contre les journalistes interpellés lors de la convention républicaine vont être levées

(RSF/IFEX) - Dans son édition du 19 septembre 2008, le quotidien "Minneapolis Star Tribune" a fait part de la prochaine levée des charges retenues contre les journalistes arrêtés en marge de la convention du Parti républicain à Saint Paul (Minnesota, Nord), le 1er septembre. Dans un entretien accordé au journal, le maire de la ville, Chris Coleman, a annoncé que la municipalité renonçait aux poursuites judiciaires et a assuré qu'une "définition large" du métier de journaliste serait appliquée aux personnes revendiquant cette qualité, parmi quelque 800 personnes interpellées ce jour-là. Les charges d'"obstruction à la justice", d'"outrage à agent" et même d'"incitation à l'émeute" avaient été retenues contre la cofondatrice du programme audiovisuel "Democracy Now!", Amy Goodman, et deux de ses journalistes et producteurs, Sharif Abdel Kouddous et Nicole Salazar, victimes de graves brutalités policières. RSF se félicite de ce dénouement, et souhaite qu'il en aille de même pour Asa Eslocker, de la chaîne ABC News. Interpellé pour "violation de propriété privée", "ingérence" et "refus d'obéissance à un ordre légal" lors de la convention démocrate, le 27 août à Denver, le journaliste doit comparaître devant un tribunal le 25 septembre.

Mise à jour du cas des journalistes harcelés durant la Convention républicaine (anglais seulement): http://www.ifex.org/en/content/view/full/96841

Dernier Tweet :

Nepal: @FORUMFREEDOM is alarmed by "discriminatory state behavior towards Nepali journalists which was manifested w… https://t.co/k826qK59zS