RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Le gouvernement saisit la Cour suprême pour tenter de rétablir la peine de mort à l'encontre de l'ancien journaliste Mumia Abu-Jamal

(RSF/IFEX) - Robert Bryan, l'avocat de Mumia Abu-Jamal, a annoncé le 20 octobre 2008 que l'Etat de Pennsylvanie avait fait appel au début du mois auprès de la Cour suprême, afin de rétablir la peine capitale pour l'ancien présentateur radio et militant des Blacks Panthers.

Accusé en 1982 du meurtre d'un policier blanc, Mumia Abu-Jamal a déjà passé 26 ans dans le couloir de la mort. En mars dernier, la cour d'appel de Pennsylvanie avait commué sa peine en réclusion à perpétuité, estimant que les informations fournies au jury à l'époque pouvaient l'avoir encouragé à ne pas accorder de circonstances atténuantes à l'accusé, ce qui aurait pourtant pu lui éviter la peine capitale.

Reporters sans frontières est choquée par l'attitude du gouvernement américain qui s'acharne à obtenir l'exécution de cette icône de la lutte contre la peine capitale. "Nous espérons que les neuf sages confirmeront la décision obtenue en mars, et qu'ils accèderont à la demande de Robert Bryan, qui doit prochainement déposer devant eux un recours pour racisme, suite à des irrégularités flagrantes dans le processus de sélection du jury en 1982", a déclaré l'organisation.

Dernier Tweet :

Members of the press experienced surveillance as a part of a Philippine National Police policy for media accreditat… https://t.co/iQLNCS0Olc