RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Le gouvernement lit par-dessus l'épaule des citoyens

La Loi de 2009 modifiant le Patriot Act, déposée le 20 octobre, interdit au gouvernement des États-Unis de se livrer à des recherches dans les librairies et bibliothèques afin de contrôler les choix de livres que font ses citoyens, selon ce que rapporte le Centre américain du PEN International, qui est membre de la Campagne pour le respect de la vie privée des lecteurs (Campaign for Reader Privacy).

L'article 215 du Patriot Act permet au Federal Bureau of Investigation (FBI) de collecter secrètement des données d'une librairie ou d'une bibliothèque qui révèlent des renseignements personnels sur un client ou un abonné, indique le Centre américain du PEN International, même si la personne n'est soupçonnée d'aucun acte criminel.

Selon le Centre américain du PEN International, le Comité des affaires judiciaires du Sénat a approuvé le 8 octobre l'article 1892, qui autorise de nouveau l'application de l'article 215 pendant quatre ans. Le projet de loi contient des protections supplémentaires pour le respect des dossiers des bibliothèques, mais n'étend pas cette protection aux dossiers des librairies. Le dépôt du projet de loi 3845 de la Chambre des Représentants signifie que la Chambre discutera sérieusement de la protection de la vie privée des lecteurs, tant des librairies que des bibliothèques.

Le Congrès débat maintenant des modifications de l'article 215 et d'autres dispositions du Patriot Act qui cessent d'avoir effet en décembre, ce qui offre la possibilité de modifier cette menace critique pour la vie privée des lecteurs.

La Campagne pour le respect de la vie privée des lecteurs a été organisée en 2004 par l'American Booksellers Association, l'American Library Association, l'Association of American Publishers et le Centre américain du PEN International « afin de garantir que les Américains puissent acheter et emprunter des livres sans craindre que le gouvernement ne lise par-dessus leur épaule ».

Dernier Tweet :

Periodista de Nuevo León en alto riesgo tras filtrarse orden de exjefe policiaco para privarlo de la libertad… https://t.co/g1jA9wMii3