RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un quotidien accuse cinq banquiers d'être à l'origine de l'assassinat de son vice-président

(RSF/IFEX) - La direction du quotidien "Reporte de la Economía" a accusé un réseau de cinq banquiers d'être à l'origine de la mort de son vice-président, Pierre Fould Gerges, assassiné par balles à Caracas, le 2 juin 2008. Lors d'une conférence de presse tenue le 9 juin, l'avocate du journal, Giselle Suárez, a assuré que l'enquête s'orientait vers un groupe financier qui "constitue un appendice de l'État, qui a créé un État à l'intérieur de l'État". "Le gouvernement n'a rien à voir avec cette affaire, a-t-elle souligné. Il ne s'agit pas d'un crime politique, mais d'un crime qui porte atteinte à la liberté d'expression." Le ministre de l'Intérieur, Ramón Rodríguez Chacín, sans confirmer la thèse avancée par le quotidien, a déclaré que l'enquête progressait "très rapidement."

"Le suivi de cette affaire appelle à la plus grande prudence. L'une des hypothèses avancées est celle d'un assassinat par erreur, les tueurs ayant confondu Pierre Fould Gerges avec son frère, Tanous Gerges, président du "Reporte de la Economía", pour des motifs qui restent à établir", a déclaré Reporters sans frontières.

Mise à jour du cas Gerges (anglais seulement): http://www.ifex.org/en/content/view/full/94239

Dernier Tweet :

الجيش الإسرائيلي يطلق النار على صحفيين فلسطينيين: مراسلون بلا حدود تطالب المحكمة الجنائية الدولية بالتحقيق في هذه ا… https://t.co/X3SVvVcguF