RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Le gouvernement rejette les recommandations de la Revue périodique universelle sur la libre expression

Le représentant vénézuélien et d’autres délégués à la 12e séance de Revue périodique universelle à Genève
Le représentant vénézuélien et d’autres délégués à la 12e séance de Revue périodique universelle à Genève

IFEX-ALC

Le 11 octobre, le gouvernement vénézuélien a rejeté toutes les demandes d'amélioration de certains aspects de la liberté d'expression recommandées par les membres de l'IFEX et incluses dans le rapport définitif du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies lors de la 12e séance de Revue périodique universelle à Genève.

Exprimant sa profonde déception après ses efforts à la Revue périodique universelle, l'ALC de l'IFEX, une alliance de 17 organisations d'Amérique latine et des Caraïbes membres de l'IFEX, a déclaré « l'ALC de l'IFEX espère que le gouvernement vénézuélien modifiera sa position, et que sa position actuelle ne reflète pas le mépris général des autorités à l'égard des normes en matière de libre expression ».

Les treize recommandations en faveur de la liberté d'expression qui ont été rejetées ont toutes été proposées par les pays membres qui avaient été approchés par l'ALC de l'IFEX. Les membres de l'ALC de l'IFEX ont exercé des pressions auprès de plus de 60 missions diplomatiques accréditées au Conseil des droits de l'homme des Nations Unies pour faire inclure les recommandations, qui couvraient tout l'éventail, de l'autorisation d'une visite officielle au Venezuela par le Rapporteur spécial de l'ONU sur la liberté d'expression, à la dépénalisation de l'insulte. L'ALC de l'IFEX a en outre demandé une législation particulière sur la liberté de l'information, que n'a pas le Venezuela à l'heure actuelle, et a recommandé que le Venezuela garantisse le pluralisme et la diversité dans les médias électroniques.

La délégation de l'ALC de l'IFEX à Genève a communiqué par blogues et sur Twitter pendant toute la durée de la Revue périodique universelle, téléchargeant des vidéos et rapportant les présentations particulières des pays sur le Venezuela et les réponses des représentants du gouvernement du Venezuela. Voir le blogue ici.

Entre 2007 et 2010, l'Institut pour la presse et la société du Venezuela (IPYS), groupe membre de l'ALC de l'IFEX, a documenté 449 cas d'attaques contre des journalistes et de restrictions imposées à des journalistes. Dans la moitié de ces incidents, les journalistes ont été menacés de violence ou agressés physiquement. On n'a pris de mesures judiciaires que dans 39 des incidents d'agression contre des journalistes qui ont été signalés aux autorités en 2010 et 2011, ce qui est un indice de la culture d'impunité, rapporte l'IPYS.

Human Rights Watch a également présenté un rapport à la Revue périodique universelle, citant les épouvantables lois « desacato » (sur les insultes) qui font un crime de l'« irrespect » à l'égard des officiels du gouvernement, et la Loi de 2010 sur les télécommunications, qui habilite les autorités à révoquer les permis de radiodiffusion en invoquant la vague justification de la sécurité et des intérêts nationaux.

Plus de renseignements sur la façon d'exercer des pressions à la Revue périodique universelle au moyen du Guide de l'IFEX sur la Revue périodique universelle, qui contient des précisions sur la façon de soumettre un dossier, et qui est offert en anglais, en français, en espagnol et en arabe.

Vous pourrez également trouver comment les membres de l'ALC de l'IFEX ont aussi fait des pressions en faveur des recommandations pour la libre expression quand la situation au Honduras a été passée en revue lors de la séance de Revue périodique universelle en novembre 2010 (en anglais, en français et en espagnol).

De Tegus à Genève : La défense de la liberté d'expression par la Revue périodique universelle :
http://www.ifex.org/campaigns/tools_resources_upr/fr/index2.php.

L'étude de cas apporte certaines indications sur les mois passés à préparer la Revue périodique universelle, notamment les pressions exercées dans le pays même et avec les pays membres du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies pour obtenir d'eux qu'ils soulèvent la question de la libre expression lors de la Revue périodique universelle.

Dernier Tweet :

Despite the widespread human rights abuses allegedly perpetrated by state forces, the #Philippines has won a seat a… https://t.co/uB27KXXNyR