RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

SEMAINE NOIRE POUR LES CYBERDISSIDENTS

Six cyberdissidents ont été condamnés à de lourdes peines de prison au cours de la dernière semaine dans ce que Reporters sans frontières (RSF) dit être la pire vague de répression à survenir depuis 2002.

Selon RSF, cette attaque survient après que le Vietnam eut « prétendu être prêt à s'ouvrir » tandis qu'il négociait son entrée à admission l'Organisation mondiale du commerce (OMC). « Maintenant que la pression internationale s'atténue, le pouvoir tente d'étouffer le fragile mouvement démocratique vietnamien », dit RSF.

Tran Quoc Hien, membre du mouvement pro-démocratique « Bloc 8406 » et porte-parole de l'Organisation Ouvriers-Travailleurs Unis (OOTU), a été condamné le 14 mai à cinq ans de prison pour avoir « répandu de la propagande anti-gouvernementale » en ligne et avoir « mis en danger la sécurité de l'État ».

Selon Human Rights Watch, le groupe s'appelle Bloc 8406 d'après la date, 8 avril 2006, à laquelle il a rendu public son « Manifeste pour la liberté et la démocratie ».

Les juristes défenseurs des droits de la personne et écrivains sur internet Nguyen Van Dai et Le Thi Cong Nhan ont été condamnés respectivement à cinq et à quatre ans de prison le 11 mai, selon ce que rapportent RSF et le Comité des écrivains en prison du PEN International (WiPC). Ils ont en outre été trouvés coupables d'avoir répandu de la propagande antigouvernementale en raison de leurs activités au Bloc 8406, notamment en signant de leur nom véritable une pétition en faveur de la démocratie, dit le WiPC.

Nguyen Van Dai est l'un des dirigeants du Bloc 8406. Il a entrepris un blogue sur le site web de RSF peu avant son arrestation en mars (http://nguyenvandai.rsfblog.org) et il affiche souvent des textes en faveur de la démocratie sur des sites web étrangers. Selon le WiPC, il a été soumis en février à la critique d'un« tribunal populaire », à l'occasion duquel les autorités ont mobilisé 200 résidents d'un district de Hanoï pour l'insulter et le dénoncer comme « traître ». Le Thi Cong Nhan est le porte-parole du Parti de la Progression du Vietnam, fondé récemment, et membre du Bloc 8406, dit le WiPC.

Trois autres militants ont subi un procès le 10 mai et ont été condamnés à des peines de trois à cinq ans de prison pour avoir utilisé l'Internet pour répandre de la propagande contre le pays communiste, rapporte RSF.

Huynh Nguyen Dao, journaliste, Nguyen Bac Truyen, homme d'affaires, et Le Nguyen Sang, médecin, ont été arrêtés en août 2006 en raison de leur appartenance au Parti démocratique du peuple et pour avoir fait campagne en ligne en faveur du pluralisme politique au Vietnam. Le juge a qualifié leurs activités de « dangereuses pour la société » et déclaré qu'ils avaient « affaibli l'autorité du régime ». Les procureurs ont dit qu'ils avaient téléchargé et distribué du matériel provenant d'un citoyen d'origine vietnamienne vivant aux États-Unis , Cong Thanh Do, arrêté au Vietnam et expulsé en août 2006.

La dernière attaque majeure contre les dissidents en ligne est survenue en 2002 lorsque six personnes ont été arrêtées et condamnées à des peines allant jusqu'à 12 ans de prison, dit RSF. Un seul des prévenus, Nguyen Vu Binh, est toujours derrière les barreaux. Les autres ont été libérés avant que le Vietnam ne fut devenu membre de l'OMC, en novembre 2006.

RSF appuie la lettre ouverte signée par l'ancien dissident tchèque Vaclav Havel et une douzaine d'autres personnalités éminentes qui appelle à leur remise en liberté et à celle de Nguyen Van Ly, un prêtre catholique arrêté en mars et reconnu coupable de propagande hostile au gouvernement.

Consulter les sites suivants :
- RSF : http://www.rsf.org/article.php3?id_article=22150
- WiPC : http://tinyurl.com/3bgpen
- Human Rights Watch, à propos du Bloc 8406 : http://tinyurl.com/2o5m7x
- Amnistie Internationale, à propos du Vietnam : http://tinyurl.com/3y2zfl
(15 mai 2007)

Dernier Tweet :

Oral intervention at United Nations Human Rights Council's 28th Special Session on deteriorating human rights situa… https://t.co/sbUG2HabsO