RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un autre blogueur inculpé pour "subversion" risque la peine de mort

(RSF/IFEX) - Le parquet vietnamien aurait retenu de nouvelles charges contre l'avocat défenseur des droits de l'homme Le Cong Dinh, selon le journal vietnamien "Thanh Nien".

Initialement accusé de "propagande contre l'Etat", il est désormais poursuivi pour "subversion" de l'Etat et risque la peine de mort, tout comme le blogueur et militant démocrate Nguyen Tien Trung. Ce dernier avait été arrêté le 7 juillet 2009, tandis que l'avocat avait été arrêté le 13 juin. Tous deux seraient accusés de liens avec le Parti démocratique du Vietnam, interdit par les autorités, de rédaction de documents de propagande contre le régime, et d'incitation à la subversion sur Internet. La date de leur procès n'a pas encore été annoncée, mais il pourrait se tenir en début d'année prochaine.

Reporters sans frontières dénonce les accusations retenues contre Le Cong Dinh et Nguyen Tien Trung pour nourrir l'existence d'une véritable conspiration internationale contre le gouvernement d'Hanoï alors que ces deux hommes n'ont fait qu'exprimer leurs opinions. "Nous demandons leur libération immédiate et inconditionnelle" a déclaré l'organisation.

Signez la pétition pour la libération de Nguyen Tien Trung, militant des droits de l'homme qui a effectué ses études en France

Dernier Tweet :

Nepal: @FORUMFREEDOM recorded a total of 66 press freedom violations in 2017, which is a sharp rise compared to the… https://t.co/GGrHrpZVNc