RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Journaliste vietnamien condamné pour une enquête sur la corruption

(RSF/IFEX) - Le 7 septembre 2012 - Reporters sans frontières s'indigne du verdict prononcé par la Cour du peuple de Ho Chi Minh, le 7 septembre 2012, à l'encontre du journaliste du quotidien Tuoi Tre, Hoang Khuong, de son vrai nom Nguyen Van Khuong. Ce dernier a été condamné à 4 ans de prison pour "corruption" de policiers. Le journaliste avait été arrêté et placé en détention provisoire en janvier 2012, après avoir publié des articles dans lesquels il révélait des pratiques illégales au sein des forces de l'ordre.

"Ce verdict est aussi inique que révoltant. En condamnant le travail d'investigation du journaliste et la publication de ses deux articles révélant des faits de corruption au sein de la police, le juge Nguyen Thi Thu Thuy transforme un service d'intérêt général en crime passible de prison. Le fait que les autorités aient pris connaissance de l'affaire suite à la publication des articles de Hoang Kuong plaide en faveur de l'honnêteté du journaliste. Le verdict reconnaît même l'utilité de sa démarche", a déclaré Christophe Deloire, le Directeur général de Reporters sans frontières.

"Nous exhortons la justice vietnamienne à annuler ce verdict et à relâcher Hoang Kuong dans les plus brefs délais", a conclu Deloire.

Selon Tuoi Tre, le bureau du procureur avait requis 6 à 7 ans de prison ferme pour le journaliste, mais le tribunal a prononcé une peine moins sévère, affirmant avoir pris en compte l'utilité de ses articles comme circonstance atténuante.

Hoang Khuong avait été arrêté par la police, le 2 janvier 2012, à Hô-Chi-Minh-Ville. Sa maison et son bureau avaient été perquisitionnés. Pour les besoins de ses investigations et l'obtention de preuves irréfutables, le journaliste avait emprunté l'identité d'un contrevenant et donné, via un intermédiaire, 15 millions de Dong (environ 715 $) à Huynh Minh Duc, un officier de police, pour la remise d'un véhicule saisi après une violation du Code de la route.

Hoang Khuong est un journaliste célèbre pour ses articles sur des affaires de corruption impliquant la police routière, dont certains officiers acceptent de l'argent pour fermer les yeux sur des violations. A leur parution, ces articles avaient suscité de vives réactions du public.

Le policier Huynh Minh Duc a été condamné à cinq ans de prison pour avoir accepté le pot-de-vin. Le beau frère du journaliste a été condamné à une peine identique.

Dernier Tweet :

#Indonesia Members of radical religious group attack journalist, bar media coverage via @AJI_JAKARTA @seapabkk https://t.co/Y5MA37HlGg