RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un autre site indépendant d'informations s'ajoute à une liste de plusieurs sites Internet censurés par le gouvernement

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières dénonce la fermeture par les autorités de Sanaa, le 19 janvier 2008, du portail d'informations indépendant http://www.yemenportal.net . Pas moins de sept autres sites Internet d'informations ont été bloqués depuis octobre 2007.

"Le gouvernement d'Ali Abdallah Saleh traverse certes une période difficile avec la multiplication de mouvements sociaux à travers tous le pays et la reprise des affrontements entre l'armée et la rébellion zaïdite. Mais les médias, et notamment les sites Internet, ne doivent pas se retrouver pour autant dans sa ligne de mire. Faute de pouvoir influencer leur travail, les autorités ont décidé de bloquer les sites d'informations indépendants pour étouffer les critiques", a déclaré l'organisation.

Depuis le 19 janvier 2008, le site www.yemenportal.net n'est plus accessible dans le pays. Cette mesure fait suite aux déclarations, le 17 janvier, de membres du gouvernement, dont le Premier ministre Ali Mohammed Mujawar, qui reprochaient à la presse de "porter atteinte à l'intérêt national du pays" et de "promouvoir les incitations à la scission".

Contacté par Reporters sans frontières, le directeur de Yemenportal, Walid Al-Saqaf, a expliqué avoir fondé ce site dans le but de "donner la parole à toutes les tendances politiques du pays et fournir une information objective et indépendante".

Depuis octobre 2007, les autorités yéménites ont bloqué plusieurs sites d'informations dont http://www.yamenhurr.net , http://www.hnto.net , http://www.hdrmut.com , http://www.al-teef.com , http://www.al-yemen.org , http://www.adenpress.com et http://www.soutalgnoub.com .

Dernier Tweet :

البحرين: الحكم على المصور سيد باقر الكامل والمدون على الإنترنت سيد علي الدرازي بالسجن لمدة عامين، بينما ينتظر نبيل… https://t.co/5xAjWMz93J