RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Aidez à faire libérer un journaliste enlevé

Les proches des journalistes emprisonnés à Yémen.
Les proches des journalistes emprisonnés à Yémen.

Nahid Albahloly via IFJ

La Fédération internationale des journalistes (FIJ) vous demande de l'appuyer et d'inviter les autorités yéménites à garantir la sécurité du journaliste Mohammed al Maqaleh, enlevé le 18 septembre par les forces de sécurité pour avoir parlé de la guerre de Sa'ada.

Le 24 septembre, des journalistes yéménites ont organisé un sit-in au palais présidentiel pour exiger des nouvelles et la remise en liberté d'al Maqaleh, rédacteur en chef du site web du Parti socialiste d'opposition « Al Eshteraki ».

Al Maqaleh a été enlevé peu après que le site web eut rapporté des frappes de l'armée de l'air du Yémen contre des civils, qui ont fait 87 morts et plus de 100 blessés. Les victimes étaient des réfugiés internes de la guerre, essentiellement des femmes et des enfants qui fuyaient pour échapper aux combats dans la ville de Sa'ada. Une deuxième frappe de l'aviation a été déclenchée tandis que les civils fuyaient vers un pont situé à proximité.

En 2007, al Maqaleh a été détenu pendant plusieurs mois pour « irrespect envers la magistrature » après avoir ri pendant le procès de l'éminent journaliste Abdulkarim al Khaiwani, lui-même accusé de subversion pour avoir écrit un texte sur une ronde précédente de la guerre de Sa'ada.

Les groupes yéménites de défense des droits ont couvert sur leurs sites web la disparition d'al Maqaleh et ils accusent directement les forces de sécurité d'être à l'origine de sa détention. D'après la FIJ, des agents en civil des services de renseignement, à bord de voitures portant des plaques d'immatriculation militaires, ramassent souvent dans la rue des journalistes qui sont ensuite torturés et qui disparaissent.

Joignez-vous à la campagne et demandez la remise en liberté du journaliste Mohammed al Maqaleh. Faites parvenir un message de protestation au Ministère des Droits de la personne du Yémen, fax : +967 1444834, et au président du Yémen, Ali Abdullah Saleh, fax : +967 1274115.

Dernier Tweet :

Tenemos un nuevo perfil sobre la defensora de los derechos humanos Máxima Acuña de Chaupe https://t.co/r4sdCbufht #Perú