RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Arrestation arbitraire d'un journaliste dans l'est du pays

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières condamne vivement l'arrestation arbitraire, le 10 janvier 2011 au matin, du journaliste Fouad Rachid à Al-Mukalla, capitale régionale de la province d'Hadramaout (500 km à l'est de Sanaa), et demande sa remise en liberté immédiate.

Arrêté en pleine rue, le journaliste a été transféré à la direction de la sûreté d'Al-Mukalla. D'après les informations recueillies par l'organisation, le président de la section du syndicat des journalistes de la capitale régionale a pu s'entretenir avec lui pendant près de deux heures le soir de son arrestation.

Fouad Rachid, né en 1970, ancien secrétaire de rédaction du journal "Al-Massila" et collaborateur du journal "26 Septembre", a récemment fondé le site web d'informations en langue arabe Al-Mukalla Press ( http://www.topix.com/ye/al-mukalla ) dont il est le rédacteur en chef. Ce site traite notamment du mouvement de protestation qui agite actuellement le sud du pays.

Il avait déjà été arrêté le 4 mai 2009, avant d'être relâché le 26 mai 2010 sans avoir été jugé, sur décision du ministre de la Justice.

Reporters sans frontières rappelle que le journaliste Ilah Haydar Shae, arrêté le 16 août 2010, est toujours détenu, maintenu à l'isolement dans la prison des services de renseignements à Sanaa. Au cours des dernières audiences devant le tribunal spécial de la sécurité d'État, il a refusé, à plusieurs reprises, de comparaître. Contestant la légalité de la cour, il demande à ce que les responsables de ses deux arrestations les 11 juillet et 16 août 2010 (qui peuvent être qualifiées de disparitions forcées) soient cités devant la justice. La prochaine audience devrait se tenir le 18 janvier 2011.

Dernier Tweet :

#HONDURAS | el @RSF_inter denuncia graves ataques a periodistas del departamento de Colón https://t.co/4Z4oMKMkfc @clibre