RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Des menaces d'exécution du photojournaliste américain Luke Somers otage d'Al-Qaida au Yémen

Cet article a été initialement publié sur rsf.org le 5 décembre 2014.

Reporters sans frontières exprime sa vive inquiétude quant au sort du photojournaliste américain Luke Somers qui apparaît dans une vidéo publiée en ligne le 3 décembre par des membres du groupe Al-Qaeda au Yémen. La nouvelle de son enlèvement en septembre 2013 avait été gardé secrète à la demande de sa famille, qui craignait pour sa vie.

Dans cette vidéo de trois minutes, un dirigeant du groupe Al-Qaeda (AQPA) critique la politique américaine dans la région, la qualifiant de “criminelle” et menace d'exécuter sous trois jours le journaliste Luke Somers si ses demandes, connues par le gouvernement américain, ne sont pas satisfaites. Le journaliste, détenu depuis plus d'un an, intervient ensuite pour affirmer que sa vie est en danger et demander de l'aide.

“Reporters sans frontières demande aux ravisseurs de relâcher Luke Somers dans les plus brefs délais. Le photojournaliste assurait une couverture indépendante des événements qui ont agité le Yémen ces dernières années. Il ne saurait être tenu responsable des actions du gouvernement américain”, a déclaré Lucie Morillon, directrice des Programmes de l'organisation. Nous exhortons par ailleurs l'administration Obama, qui a récemment déclaré vouloir revoir son traitement des affaires d'otages, à étudier toutes les alternatives à la piste militaire pour éviter le pire de la même manière que nous appelons les autorités yéménites à collaborer et à tout mettre en œuvre pour libérer le journaliste”.

Le photojournaliste américain et d'origine britannique a été enlevé le 17 septembre 2013 par un groupe d'hommes armés à Sanaa. L'enlèvement n'avait pas été revendiqué à l'époque et la vidéo confirme uniquement son statut actuel d'otage aux mains du groupe Al-Qaeda au Yémen. Sa famille s'est manifestée le 4 décembre dans une vidéo publiée en ligne pour demander la libération du journaliste.

Luke Somers, photographe freelance de 33 ans, s'est illustré pour sa couverture du mouvement de soulèvement populaire au Yémen en 2011. Etabli dans le pays depuis un peu plus de trois ans, il a travaillé pour de nombreuses agences de photos de presse, telles que Corbis et Demotix, ainsi que pour des journaux anglophoneshttp://www.yementimes.com/en/1839/news/4658/The-Yemen-Times-calls-for-the-release-of-journalist-Luke-Somers.htm
tels que le National Yemen.

La vidéo est été diffusée quelques jours après l'échec d'une opération militaire américaine en collaboration avec les forces spéciales yéménites pour libérer un groupe d'otages du groupe Al-Qaeda au Yémen, dont faisait partie Luke Somers, dans la province de Hadramout. Cette province au sud de la Péninsule Arabique échappe à l'autorité du gouvernement central.

Dernier Tweet :

#Brasil: el V Manual de #Periodismo #Humanizado muestra como tratar los temas del colectivo #LGBTQI+… https://t.co/Iu1YMX0t0M