RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un journaliste relâché sous caution en attendant son procès et hospitalisé après des mauvais traitements en détention

(RSF/IFEX) - Gift Phiri, collaborateur de l'hebdomadaire publié à Londres "The Zimbabwean", a été libéré sous caution le 5 avril 2007 après avoir passé quatre jours en détention.

La magistrate Gloria Takundwa a accepté la remise en liberté de Gift Phiri moyennant le versement d'une caution de 20 000 dollars zimbabwéens (environ 62 euros). En attendant son procès fixé au 25 avril, il est contraint de se présenter au commissariat de Harare tous les lundis, mercredis et vendredis, de résider à la même adresse et de ne pas avoir de contact avec les témoins potentiels du procès.

Arrêté le 1er avril, il est accusé de contrevenir aux sections 79 et 80 de la AIPPA (Access to Information and Protection of Privacy Act), sanctionnant la pratique du journalisme sans accréditation officielle et la publication de fausses nouvelles. Dès sa sortie de détention, Gift Phiri a dû être hospitalisé en raison des violences subies lors de sa détention.

Dernier Tweet :

In May of 2000, Jineth Bedoya Lima was abducted and sexually assaulted while investigating a story in Colombia. Lea… https://t.co/cJVCk9jlAw